Google Shopping : comment optimiser vos images ?

    google-shopping-images

    Google Shopping offre une expérience très visuelle. Le rôle de l'image elle-même est d’ailleurs un élément de plus en plus important sur toutes les plateformes de commerce électronique.

     

    En tant que vendeur en ligne, vous ne pouvez pas ignorer l'importance de disposer de présentations visuelles de qualité, dans la mesure où les images sont désormais au cœur des recherches et des achats.

     

    Les images jouent un rôle important dans le processus de décision d'un client qui souhaite acheter un article en passant par Google Shopping. Si vous ne disposez pas de la meilleure image possible, la qualité de votre flux peut s'en trouver considérablement altérée, ce qui nuit à l'ensemble de vos résultats.

     

    Un flux de produits bien conçu avec des images optimisées est au cœur de la performance d'une campagne publicitaire réussie. Cet article présente des conseils utiles pour optimiser les images des produits dans Google Shopping.
    N'hésitez pas à explorer les erreurs possibles, les erreurs à éviter et la liste complète des bonnes pratiques.


    Sommaire

     

    Pourquoi les images sont-elles si importantes sur Google Shopping ?
    Exigences de Google Shopping pour les images de produits
    Ce qu'il faut éviter avec les images de produits
    Comment optimiser les images des produits sur Google Shopping ?
    Que faire si Google rejette votre flux ? Correction des erreurs.
    Conclusion

     


    Pourquoi les images sont-elles si importantes sur Google Shopping ?

     

    Trois jours après avoir reçu une information, les gens ne se souviennent en général que de 10 % de celle-ci. Mais si une image pertinente est associée à cette même information, les gens gardent en mémoire 65 % de l'information trois jours plus tard.

     

    Le défi lié aux achats en ligne est que les utilisateurs ne peuvent pas toucher ou voir le produit de façon concrète. C'est pourquoi le rôle des images est considérable.

     

    Les acheteurs fondent donc leur décision sur l'image, qui doit d'une certaine manière vous démarquer de vos concurrents.

     

    Attirez l'attention sur l'image

     

    L'image est la partie la plus importante de l'annonce. De nombreux clients choisissent un produit en observant les attributs suivants, dans cet ordre : image, prix, titre. Dans Google Shopping, les clients sont immédiatement attirés par l’image, puis leur regard se porte sur le texte.
    En d'autres termes, la combinaison des images et du texte offre de meilleurs résultats à vos campagnes. L'image est l'élément le plus important de votre annonce car c'est la première chose que les acheteurs peuvent comparer avec les concurrents.
    En choisissant la bonne image, vous offrez aux acheteurs une information importante sur votre produit, votre service ou votre marque. Les acheteurs ont soif d'images, car elles sont faciles à comprendre.

     

     

    Retourner en haut de la page ou télécharger le guide complet sur le Google Merchant Center


    Exigences de Google Shopping pour les images de produits

     

    Si vous voulez être repéré dans Google Shopping, il existe une méthode simple : faites ce que Google vous dit.


    Exigences en matière de taille d'image


    Des images trop petites ou trop grandes entraîneront une erreur sur votre compte Google Merchant Center et votre annonce ne sera pas diffusée. Soyez très attentif aux exigences en matière de taille imposées par Google:


    → Images non-vestimentaires : au moins 100 x 100 pixels
    → Image de vêtements : au moins 250 x 250 pixels
    → Pas d'image supérieure à 64 mégapixels
    → Pas de fichier image de plus de 16 Mo

     

    Formats


    Seuls les formats suivants sont acceptés :


    → GIF (.gif) (non animé)
    → JPEG (.jpg/.jpeg)
    → PNG (.png)
    → BMP (.bmp)
    → TIFF (.tif/.tiff)

     

    Exigences pour l'URL


    Il est important de souligner que Google analyse les images et leurs liens à l'aide de robots d'indexation et d'algorithmes, il est donc essentiel que les liens URL soient corrects. Les exigences en matière d'URL sont les suivantes :


    En utilisant l'attribut [lien_image] dans votre flux, l'URL doit renvoyer vers l'image principale du produit.
    → L'URL doit commencer par http ou https
    → L'URL doit être conforme aux identifiants uniformes de ressource RFC 2396 ou RFC 1738 - exemples :
    → Un espace doit être remplacé par %20
    → Une apostrophe (") doit être remplacée par %22
    → Un croisillon (#) doit être remplacé par %23

     

    Images génériques

     

    Les images génériques ne sont pas autorisées, sauf deux exceptions :
    → Dans les catégories « Matériel » ou « Véhicules et Pièces détachées » des illustrations sont autorisées si nécessaire.
    → Peinture, dans n'importe quelle catégorie. Pour ces produits, les images monochromes sont acceptées.

     

    google-shopping-images-requirements-1

     

     

    Retourner en haut de la page ou télécharger le guide complet sur le Google Merchant Center

     


    Ce qu'il faut éviter avec les images de produits

     

    • Texte sur l'image

    Les images d'un produit clairement présenté aident à informer les acheteurs en ligne, c'est pourquoi tout texte promotionnel sur les annonces est à proscrire. Si vous souhaitez ajouter du texte, utilisez la section de description du produit.

     

    • Liens brisés

    Google doit pouvoir accéder au lien. Sinon, le lien ne sera pas affiché, c'est aussi simple que cela. Évitez d'ajouter des espaces ou d'autres éléments illisibles à votre URL. Vérifiez également que le lien est toujours valide et qu'il n'a pas été déplacé ou supprimé.

     

    • Filigranes

    Un filigrane peut sembler une excellente idée pour mettre en avant une marque, mais c'est aussi un moyen très facile de voir vos produits rejetés. Tous les articles qui figurent sur les annonces Shopping doivent être accompagnés d'une image qui offre une visibilité non obstruée du produit et qui ne contient pas d'éléments promotionnels supplémentaires.

     

    • Images génériques

    Méfiez-vous des refus liés aux "images génériques" ! Cela se produit lorsque, pour une raison ou une autre, vous n'avez pas d'images pour un produit et que vous remplissez le champ lien_image avec une image par défaut, le plus souvent simplement le logo de votre entreprise.

     

    Astuce : vous pouvez désormais améliorer automatiquement les images téléchargées. Assurez-vous qu'elles répondent aux exigences, et améliorez l'expérience générale de l'utilisateur grâce à l'amélioration automatique des images.

     

     

    Retourner en haut de la page ou télécharger le guide complet sur le Google Merchant Center

     


    Comment optimiser les images des produits sur Google Shopping ?

     

    L'engagement des utilisateurs et leurs clics sont étroitement liés à la qualité de l'image. Si vous améliorez votre image, vous proposerez une meilleure expérience à ceux qui consultent vos articles et vous améliorerez les performances de vos campagnes Shopping.

     

    1. Utilisez une image appropriée

     

    Assurez-vous que vous disposez d'images pertinentes pour chaque produit. Cela signifie qu'il faut également configurer les attributs parents/enfants avec les bonnes images.


    Il n'est pas recommandé de montrer à un client la mauvaise couleur, la mauvaise taille, etc. Les différentes variantes des produits doivent avoir leur propre motif, taille et couleur indiqués dans votre flux de données, et il en va de même pour les images.
    Les images que vous choisissez doivent permettre de répondre à toutes les questions que se pose un client à propos de l'aspect et du toucher du produit.

     

    2. Utiliser une résolution élevée et une dimension d'image appropriée

     

    Une image de mauvaise qualité ne met pas en valeur votre produit et pourrait même dissuader les acheteurs de se procurer votre produit.

    Bien que la taille minimale de Google soit de 100x100 pixels (250x250 pour les vêtements), les grandes images en haute définition sont généralement plus performantes que les plus petites.

    Selon CPC Strategy, il est conseillé d'utiliser des images de 800x800 pixels ou plus. Elles sont plus attrayantes visuellement et décrivent généralement mieux le produit que les plus petites.

     

    google-shopping-images-low-resolution

     

    google-shopping-images-resolution

     

    Il peut être intéressant d'engager un photographe professionnel pour prendre des photos parfaites, tout particulièrement si vos propres compétences sont limitées.

     

    3. Concentrez-vous sur le contenu de l'image

     

    Vous devez représenter fidèlement l'objet que vous vendez - cela peut sembler évident, mais assurez-vous que les accessoires ou les arrière-plans n'éclipsent pas l'objet lui-même. C'est indispensable pour que votre produit se démarque.


    L'image principale doit être la photo de votre produit sur un fond blanc, afin qu'il ne se perde pas dans la masse.


    Bien que vous connaissiez très bien votre produit, n'oubliez pas que c'est peut-être la première fois qu'un client potentiel le voit. Il se peut donc qu'un acheteur ne se fasse pas une idée précise du produit et passe à l'annonce suivante.


    Remarque : Google recommande que le produit occupe entre 75 % et 90 % de l'image.

     

    4. Retouchez vos images

     

    Pour obtenir des images plus professionnelles, si vous les réalisez vous-même, essayez de les faire retoucher.


    Ces retouches peuvent vous permettre de créer un fond blanc et une image plus claire.

     

    google-shopping-images-retouch

     

    google-shopping-images-retouch2

    example of an image prior and after retouching. Credit: Shopify

     

    5. Utilisez les images supplémentaires

     

    Utilisez l'attribut lien_image_supplémentaire et ajoutez jusqu'à 10 images additionnelles à votre annonce. En général, les images supplémentaires montrent le produit sous un angle différent ou avec des éléments de mise en scène du produit.

     

    google-shopping-multiple-images-1

     

    Donnez aux acheteurs une idée précise de ce qu'ils achètent et de la manière dont ils peuvent l'utiliser.

     

    6. Testez les images "lifestyle" par rapport aux images ordinaires

     

    Aucun vendeur ne souhaite que sa campagne soit fade et peu inspirée. Pour éviter de gaspiller votre budget publicitaire, vérifiez si les images dynamiques et lifestyle, c'est-à dire axées sur les conditions de la vie réelle, conviennent mieux à votre produit ou service.


    Une expérience a été menée sur la façon dont les gens réagissent aux images, il en est ressorti des résultats très intéressants. Les participants se voyaient présenter des annonces Shopping avec des images lifestyle et des images ordinaires pour un article vestimentaire. Sur ce groupe aléatoire de personnes testées, 82 % ont répondu qu'elles seraient plus susceptibles de cliquer en premier sur une annonce Shopping si l'image était celle d'une personne portant le produit plutôt que celle du produit lui-même.


    Cherchez donc à savoir quelles images sont les plus appropriées et celles qui conviennent le mieux à votre marque.


    Astuce : si vous êtes propriétaire d'une boutique Shopify, jetez un coup d'œil à cette méthode pour définir les images lifestyle dans votre flux.

     

    google-shopping-plain-image      google-shopping-lifestyle-mage

     

    7. Effectuez régulièrement des tests A/B

     

    Le flux ne se limite pas à un ensemble de données froides. Tout particulièrement en ce qui concerne les images de vos produits. Sinon, comment pourriez-vous savoir quel est l'élément le plus important de votre annonce si vous ne faites pas de tests A/B ? Vérifiez les variations des images, analysez les résultats et appliquez des ajustements afin d'améliorer les performances de vos annonces. Ôtez les suppositions de l'équation et découvrez ce à quoi vos clients réagissent vraiment.

     

    Retourner en haut de la page ou télécharger le guide complet sur le Google Merchant Center

     


    Que faire si Google rejette votre flux ? Correction des erreurs.

     

    Mais que faire si vous avez configuré votre flux et vos campagnes mais que Google refuse vos annonces ?

     

    La meilleure chose à faire est de régler le problème immédiatement.


    • raison du refus

    Le motif de refus sera généralement indiqué, cela vous aidera donc à déterminer ce que vous devez faire afin de régler le problème.


    • corrigez les erreurs grâce à nos conseils

    Suivez notre liste de bonnes pratiques et appliquez nos conseils et astuces afin d'optimiser vos images Google Shopping.

     

    Remarque : si vous ne parvenez pas à effectuer les corrections dans le délai imparti par Google, vous constaterez que d'autres articles commenceront à être rejetés si Google estime qu'ils sont susceptibles de présenter un problème.


    • utilisez la fonction d'amélioration automatique des images
    Lorsque vous activez cette fonction, Google tente de corriger automatiquement les images invalides. Et si l'amélioration est réussie, l'image sera remplacée et l'annonce sera alors approuvée.


    • téléchargez à nouveau le flux
    Téléchargez à nouveau votre flux. La nouvelle approbation des articles prendra jusqu'à 12 heures car Google voudra s'assurer que tous les problèmes sont résolus.


    • demandez une révision manuelle si nécessaire
    Si vous estimez qu'il ne s'agit pas d'une erreur au sein du flux, vous pouvez demander une révision manuelle. Cela peut toutefois prendre jusqu'à 7 jours. Une fois que les éléments du flux ont été examinés et approuvés, ils apparaîtront dans les 24 heures.


    Remarque : vous pouvez également être confronté au rejet préventif d'un article. Dans ce cas, Google procède à un examen manuel des produits et, s'il trouve un élément qui ne respecte pas les exigences (comme des filigranes), vous recevrez un e-mail vous demandant de résoudre les problèmes, avec des exemples de produits qui présentent ce problème.

     

     

    Retourner en haut de la page ou télécharger le guide complet sur le Google Merchant Center

     


    Conclusion

     

    Dès que vous avez la moindre possibilité d'améliorer votre efficacité et votre rapidité, vous devez le faire. En suivant les lignes directrices établies par Google, vous pourrez optimiser votre première impression.


    Tous les conseils d'optimisation des images pour Google Shopping que nous avons présentés sont essentiels dans le cadre d’une stratégie de gestion continue des flux. Les images que vous choisissez pour vos annonces jouent un rôle important qui influence le comportement des acheteurs. Tellement important que vous devez déployer tous les efforts possibles pour éviter toute erreur liée aux images.

     

    Retourner en haut de la page


     

    New Call-to-action