Catégorie de produits Google : comment faire les choses correctement sans perdre la tête ?

    categorie-produits-google

    Si vous voulez devancer vos concurrents sur Google Shopping et payer moins cher pour vos annonces, le secret réside dans le respect de la taxinomie (classification) Google. La catégorie de produits Google est un élément fondamental de toutes les campagnes Shopping et si vous l'avez négligée jusqu'à présent, il est temps de lui accorder toute votre attention.

    La taxinomie est cruciale pour les annonces produits car elle permet à Google d'identifier plus rapidement si les informations d'un flux correspondent à celles recherchées par les clients.

    Bien que le choix de la bonne catégorie pour vos produits ne soit pas vraiment compliqué, l'inconvénient est que Google compte plus de 6 000 catégories.

    Trouver la bonne catégorie pour vos produits devient alors une corvée. Ce constat est valable pour tous les vendeurs, encore plus pour ceux qui disposent de flux importants avec des centaines ou des milliers de catégories.

    La différence entre les attributs catégorie de produits (google_product_category) et type de produitss (product_type) sur Google Shopping est souvent source de confusion, même pour les spécialistes du marketing. Nous allons donc faire la lumière sur tout cela et vous présenter les meilleures techniques pour améliorer ces deux attributs essentiels.

    Vous pouvez cliquer sur les liens pour passer directement à un chapitre spécifique :
     
     

    Catégorie de produits Google : tout ce que vous devez savoir

    L'attribut catégorie de produits Google aura un impact sur les performances de vos campagnes Shopping. Pour cette raison, il est essentiel de bien faire les choses.

    Comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran ci-dessous, un numéro (identifiant de catégorie) est attribué à chaque catégorie et sous-catégorie de la taxinomie Google.

    catégorie-de-produits-google-taxonomie

     

    Vous pouvez remplir le champ catégorie de produits Google avec le nom complet de cette catégorie ou simplement avec son numéro d'identifiant.

    catégorie-de-produits-google-exemple-dhabillement

    Il est essentiel de définir la bonne catégorie de produits pour que Google comprenne la nature des articles que vous vendez et les fasse correspondre avec les bons critères de recherche, mais aussi pour qu'ils soient en compétition avec d'autres produits similaires de la même catégorie.

    Par exemple, deux produits peuvent avoir des titres quasi identiques mais des catégories différentes. C'est souvent le cas des DVD et des livres, lorsque le premier est basé sur le second.

    Ainsi, si vous vendez à la fois des livres et des DVD "Harry Potter", vous devez vous assurer que vos DVD soient en compétition avec les DVD "Harry Potter" de vos concurrents, et les livres avec les livres. Il en va de même pour les disques Blu-Ray et les lecteurs Blu-Ray.

    Google sélectionne ce qu'il faut afficher en fonction de la catégorie de produits et de nombreux autres facteurs et attributs, tels que le titre, le GTIN, etc.

    Il existe une autre raison importante pour laquelle vous ne devez pas vous tromper. Chaque catégorie de produits est traitée différemment par Google en fonction de sa politique publicitaire et de ses exigences éditoriales.

    Par exemple, l'attribut marque est requis pour tous les produits, sauf les films, les livres et les disques musicaux. Pour ces produits, vous pouvez ajouter l'éditeur en tant que marque. Si vous vendez d'autres produits et que vous ne voulez pas qu'ils soient refusés, vous devez d'abord spécifier la catégorie correcte et ensuite remplir l'attribut marque.

    Certains produits doivent être classés dans la catégorie Google appropriée afin que les conditions requises puissent être remplies et que votre flux soit approuvé. C'est le cas des boissons alcoolisées. La promotion de ces articles est généralement autorisée mais limitée à certains pays et soumise à des règles strictes. Si vous avez l'intention de vendre de l'alcool, vous devez le "déclarer" dans votre attribut de catégorie de produits Google en choisissant Alimentation, boissons et tabac > Boissons > Boissons alcoolisées (499676) ou une de ses sous-catégories ; ou encore Arts et loisirs > Loisirs et arts créatifs > Fournitures pour fabrication artisanale de bière et de vin (3577) ou une de ses sous-catégories.

    De cette façon, Google pourra vérifier que vous répondez aux exigences en matière de boissons alcoolisées et approuvera vos produits. Dans le cas contraire, si aucune catégorie de produits Google n'est définie ou si le choix est inexact, Google refusera automatiquement les produits alcoolisés, sans même procéder à des vérifications supplémentaires. D'autres catégories de produits comme les téléphones mobiles ou les tablettes vendus sous contrat, les cartes cadeaux et les abonnements à des logiciels nécessitent d'être inscrits dans des catégories de produits Google spécifiques.

    catégorie-de-produits-google-cartes-cadeaux-contrat-de-téléphonie-mobile

    Pour plus de détails, vous pouvez consulter le centre d'aide Google. Dans les pays suivants : Allemagne, Australie, Brésil, États-Unis, France, Italie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Turquie, la catégorie de produits Google peut également être utilisée pour organiser des groupes de produits dans Google Ads. Dans tous les autres pays, seul l'attribut type de produits est disponible pour cela.

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


    Tout savoir sur le type de produits

    La seule et unique fonction de l'attribut type de produits est de vous aider à organiser vos campagnes Shopping par groupes de produits pour une gestion plus efficace des enchères et des campagnes.

    Cela n'a aucune incidence sur les résultats d'une campagne ni sur l'approbation d'un produit et vous pouvez donc attribuer librement la valeur de votre choix. Toutefois, Google vous recommande d'organiser l'attribut type de produits sur le même modèle que pour la catégorie de produits.

    Vous pouvez attribuer plusieurs niveaux de catégories afin de faciliter la segmentation de vos produits dans Google Ads. Voici à quoi peut ressembler un type de produits sur plusieurs niveaux.

    Google-shopping-type-de-produits-en-plusieurs-niveaux

    Une fois dans Google Ads, vous pourrez segmenter vos groupes de produits en fonction des différents niveaux de l'attribut type de produits.

    Dans l'exemple ci-dessous, le type de produits ressemblerait à ceci : livres > livres lycée > baccalauréat, livres > livres lycée > filière générale, livres > livres lycée > autres "livres lycée", etc.

    Google-shopping-type-de-produits,-segmentation-de-google-ads-

    De cette façon, vous pouvez attribuer des enchères différentes par catégorie de produits ou simplement les gérer séparément. DataFeedWatch peut facilement vous aider à définir le type de chacun de vos produits.Google-shopping-type-de-produits-règles-de-flux-datafeedwatch 

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


    Catégorie de produits et type de produits Google : la différence

    Ces deux attributs sont essentiellement utilisés pour catégoriser vos produits dans votre flux Google Shopping.

    Cependant, avec l'attribut type de produits vous pouvez choisir votre propre méthode de catégorisation et la valeur à utiliser pour chaque produit. Avec la catégorie de produits Google, vous devez suivre une taxinomie précise fournie par Google.

    En effet, ces deux attributs ont deux objectifs différents. Alors que le type de produits est utilisé uniquement pour gérer les enchères et les rapports dans vos campagnes Shopping de Google Ads, la catégorie de produits Google est utilisée par le moteur de recherche pour s'assurer que votre annonce est bien référencée.

    Cette différence est cruciale lorsqu'il s'agit de comprendre comment Google Shopping fonctionne et ce qu'il faut faire pour optimiser au mieux vos campagnes. Concrètement, si le type de produits n'a aucun effet sur les performances de votre campagne Google Shopping, la catégorie de produits en a un.

    L'objectif de Google Shopping est de diffuser vos publicités autant de fois que possible au public ciblé. La catégorie de produits et le type de produits vous aident à atteindre cet objectif, mais sous des perspectives différentes. L'un est axé sur l'optimisation des flux, tandis que l'autre est axé sur les campagnes, ce qui permet d'exploiter au mieux la gestion intelligente des enchères. Compte tenu de leurs objectifs différents, il est essentiel de toujours définir les deux attributs correctement. Même si l'attribut type de produits n'est pas obligatoire et que la catégorie de produit n'est obligatoire que pour certaines catégories, il est préférable de les utiliser autant que possible.

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


    Avantages liés à un choix adéquat de la catégorie Google Shopping

    Les avantages sont nombreux et voici pourquoi vous devriez prendre le temps de le faire correctement.

    • Google pourra déterminer plus rapidement si vos produits correspondent à une requête particulière. Il peut aussi le faire en ajoutant le GTIN (code article international) à votre flux, mais Google Shopping est aussi un comparateur de prix qui utilise les catégories pour naviguer et comparer les produits.
    • La bonne catégorie augmente les chances que vos produits apparaissent pour les requêtes appropriées et que votre taux de clics s'améliore.
    • Avec de meilleurs taux de clics vos annonces seront plus compétitives par rapport à la concurrence.

    Téléchargez notre guide et doublez vos ventes sur Google Shopping en une heure

    • Si vos annonces sont plus pertinentes, les coûts diminueront.
    • D'autres canaux utilisent la catégorie de produits Google : Bing Shopping, Facebook Dynamic Product Ads, Criteo. Lorsque vous avez terminé la sélection des bonnes catégories pour Google, vous pouvez donc poursuivre et développer votre stratégie multi-canaux.
    • Si vous vendez dans plusieurs pays et que vous avez répertorié vos catégories en anglais, la catégorisation sera utilisée pour tous les autres pays dans lesquels Google Shopping est disponible.

    Le classement des catégories au sein des flux peut être relativement lassant, mais les avantages sont suffisamment importants pour passer quelques heures à le faire. Si vous n'avez pas le temps : externalisez cette tâche, c'est de l'argent bien dépensé !

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


     

    1. Catégorisation générale

    Tout d'abord, il est important de préciser que cet attribut peut être obligatoire ou facultatif selon les produits vendus.

    Elle est requise si vous vendez des produits dans les catégories suivantes :

    Vêtements et accessoires > Vêtements (1604)

    Vêtements et accessoires > Chaussures (187)

    Vêtements et accessoires > Accessoires d'habillement > Lunettes de soleil  (178)

    Vêtements et accessoires > Sacs à main, portefeuilles et étuis > Sacs à main (3032)

    Vêtements et accessoires > Bijoux > Montres (201)

    Médias > Livres (784)

    Médias > DVD et vidéos (839)

    Médias > Musique et enregistrements audio (855)

    Logiciels > Jeux vidéo (1279)

    Note : pour les produits de ces catégories, vous ne pouvez pas fournir uniquement la catégorie la plus élevée, comme Vêtements et accessoires (166) ou Médias (783).

    Ceci est optionnel uniquement si vous vendez dans les autres catégories de produits.

    Toutefois, il est recommandé de l'utiliser dans tous les cas.

    De cette façon, vous êtes sûr que vos produits ne seront pas refusés dans Google Merchant Center et que vous pourrez immédiatement commencer à faire de la publicité pour vos produits.

     

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


     

    2. Catégorisation manuelle

    Le titre est assez clair : il s’agit de catégoriser manuellement tous les produits. Pour ce faire, vous devez vous rendre sur la page Taxinomie de Google, télécharger la liste complète des catégories et sous-catégories, puis sélectionner celle qui convient le mieux à chaque produit.

    Vous pouvez télécharger la liste des produits ici et utiliser la fonction de recherche d'Excel pour trouver les meilleures catégories pour chaque produit. Cette stratégie est particulièrement efficace si vous n'avez pas beaucoup de produits dans votre flux.

    Rappelez-vous :

    - Vous devez constamment vous tenir informé des changements dans les catégories de produits Google et actualiser votre flux en conséquence. Dans le cas contraire, vos produits seront rejetés.

    - Choisissez soigneusement : un objet peut être classé dans plusieurs catégories, si tel est le cas, vous devez choisir la plus appropriée.

     

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


     

    3. Catégorisation automatique

    Elle ne peut être réalisée qu'à l'aide d'un outil tiers. Chez DataFeedWatch, nous avons créé un système pour faire correspondre chaque type de produits à la sous-catégorie Google la plus appropriée, en quelques secondes seulement : appropriate Google subcategory, in a matter of seconds:

    1. Sélectionnez la catégorie générale pour que les produits ne soient pas rejetés.
    2. Choisissez votre liste de produits.
    3. Générez des règles basées sur le type de produits dans le flux de données.
    4. Tapez quelques lettres et sélectionnez la meilleure catégorie pour ce type de produits.

     2019-03-13_1158

     

    Le processus est beaucoup plus rapide et facile que si vous deviez le faire manuellement. Et pour rendre les choses encore plus agréables, si Google change quoi que ce soit dans sa taxinomie, nous mettons automatiquement à jour vos catégories.

    En répertoriant vos catégories à l'aide de ce système, vous réduisez le risque d'avoir des produits refusés dans le Merchant Center.

     

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


     

    4. Catégorisation manuelle et automatique

    Parfois, une combinaison des deux méthodes fonctionne plus efficacement, car elle permet une personnalisation plus poussée.

    Par exemple, supposons que vous vendez des robes et que vous créez la règle générée automatiquement comme dans l'exemple ci-dessus. La catégorie générique affectée est la catégorie Vêtements et accessoires > Vêtements > Robes.

     

    2019-03-13_1215

     

    Mais, si vous vendez différents types de robes, il est préférable d'être aussi précis que possible et ne pas toutes les classer dans la même catégorie.

    Pour cela, vous pouvez accéder aux règles manuelles et créer des conditions plus spécifiques, telles que :

    Vêtements et accessoires > Vêtements > Vêtements de mariage, si le titre de votre article inclut mariage.

     

    2019-03-13_1216

     

    Rappelez-vous:

    - Les règles ajoutées manuellement ont une priorité plus élevée que les règles générées automatiquement. Vous pouvez aussi remplacer les règles automatiques par celles manuelles.

    - Donc, si vous avez des robes de mariée dans la catégorie Robes de votre boutique, elles apparaîtront avec les robes de mariée et non les robes génériques, puisque la règle manuelle prévaut sur celle générée automatiquement.

     

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données

     

    5. Ajouter un type de produits sur Google Shopping

    Il existe parfois une confusion entre le type de produits et la catégorie de produits Google. En conséquence, les vendeurs fournissent souvent à Google le type de produits et non la taxinomie requise.

    Le type de produits correspond à ce que les commerçants utilisent pour classer les produits sur leur site, alors que la catégorie de produits est la taxinomie exigée par Google Shopping pour pourvoir vendre sur la plateforme.

    Même si le type de produits n'est pas un champ obligatoire pour Google, il est très important de l'avoir dans votre flux car:

    • il fournit à Google des informations encore plus détaillées sur vos produits
    • si vous ne pouvez pas être suffisamment précis avec les catégories proposées par Google, il lui fournira des informations supplémentaires sur vos produits
    • il ajoute un niveau de description supplémentaire à la taxinomie

    • vous pouvez l'utiliser pour enchérir sur vos types de produits afin d'obtenir de meilleurs résultats

     

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


     

    6. Vous disposez déjà de la catégorie de produits Google dans votre flux ?

    Parfois, les vendeurs qui choisissent d'automatiser la gestion de leurs flux possèdent déjà la catégorie de produits Google dans leur flux.

    Pour eux, il serait incohérent de passer à nouveau du temps à réorganiser les catégories, nous avons donc une solution rapide et simple : ils peuvent utiliser la catégorisation déjà présente dans leur propre flux et l'ajouter en tant que champ facultatif.

     

     2019-03-13_1220

     

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


     

    Résumé

    La catégorie de produits Google est cruciale pour améliorer les performances des annonces sur Google Shopping. Vous pouvez choisir la bonne catégorie en :

    • Utilisant les catégories générales
    • Effectuant une catégorisation manuelle – la taxinomie nécessaire est téléchargeable ici
    • Effectuant une catégorisation automatique
    • Combinant catégorisation manuelle et automatique
    • Ajoutant les types de produits au flux - vous pouvez aussi les utiliser pour votre stratégie d'enchères
    • Ajoutant la taxinomie en tant que champ optionnel au flux

     

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


    Téléchargez notre guide sur l'optimisation des flux de données pour en savoir plus sur :

    • Comment améliorer la qualité de votre flux de produits.
    • Les différents canaux de distribution et celui qui vous conviendra le mieux.
    • Les méthodes à utiliser pour améliorer le retour sur investissement des campagnes

    data-feed-optimization-ebook-cover


    Conclusion

    Qu'on l'aime ou qu'on la déteste, la catégorisation de Google est incontestablement un avantage pour tous les vendeurs qui savent l'exploiter au mieux. Nous vous encourageons à en faire votre priorité si vous faites de la publicité sur Google.n Google.

    Cela ne devrait pas être synonyme de tâche insurmontable. Désormais, grâce aux outils existants, vous pouvez effectuer ce travail avec précision et en un temps record.

    Si vous avez des questions supplémentaires sur la façon d'utiliser au mieux les catégories de produits Google, n'hésitez pas à nous envoyer un message. Si vous avez des commentaires, vous pouvez les ajouter ci-dessous.    

    New Call-to-action