Étude de cas - Utiliser les flux Google Shopping pour faire de la publicité sur Facebook et Instagram

    utilizing-google-shopping-feeds

     

    Facebook et Instagram sont devenus des plateformes extrêmement populaires pour faire de la publicité, notamment pour les PME. Cela s'explique à la fois par le grand nombre de personnes qui utilisent ces plateformes et aussi par les options publicitaires disponibles.

     

    Les dernières statistiques fournies par Instagram Business montrent que plus de 60 % des utilisateurs découvrent de nouveaux produits grâce à la plateforme.

     

    Chez Green.Click A/S, nous collaborons avec de nombreux clients différents dans de nombreux secteurs d'activité. Un problème que l'on rencontre très souvent est lié au fait que les flux de produits de nos clients e-commerce ne répondent tout simplement pas aux exigences de Facebook pour un catalogue de produits.

     

    Nous traitons ce problème en combinant l'utilisation de flux Google Shopping existants et en appliquant une optimisation spécifique aux flux Facebook.

     


    Notre solution pour des gains rapides

     

    La plupart de nos clients commencent à travailler avec nous pour Google Ads. Par conséquent, nous étendons généralement notre coopération à Facebook et à d'autres médias sociaux. C'est tout à fait naturel pour une agence marketing qui possède une longue expérience de Google Ads et du référencement SEO.

     

    Utilisation de flux Google pour les publicités de produits Facebook
    Ajustements et optimisations des flux
    Améliorer les tags Instagram Shopping
    Conclusion

     


    Utilisation de flux Google pour les publicités de produits Facebook

     

    Lors de la phase de développement sur les médias sociaux, nous décidons dans la plupart des cas de travailler avec les flux existants, surtout si nos spécialistes Google les connaissent bien. Comme nous le savons tous, il existe de nombreux éléments similaires dans les flux de Facebook ou de Google. Mais il y en a aussi beaucoup qui doivent être ajustés avant de pouvoir être utilisés sur d'autres plateformes.


    Par exemple, Facebook exige l'identifiant du produit pour ses publicités dynamiques afin de s'assurer que le produit annoncé correspond exactement à celui que l'utilisateur a vu dans la boutique en ligne du client.


    Si le flux ne contient pas d'identifiants de produits, nous ne pouvons pas diffuser de publicités dynamiques.


    Le tableau ci-dessous présente quelques-unes des différences les plus importantes entre les flux Google Shopping et Facebook :

     

    google-shopping-vs-facebook-feed

     

    Comme nous ne voulons pas démultiplier les efforts nécessaires et que nous cherchons évidemment à éviter tout impact négatif sur le travail de chacun, nous créons toujours une copie du flux existant dans DataFeedWatch. Nous adaptons ensuite le flux pour une plateforme donnée.


    Grâce à cela, nous gagnons beaucoup de temps pour la réécriture, le mappage, les erreurs de flux, etc.

     

     

    copy-feed-setup-google-facebook

     

    Cela permet également d'apporter des modifications par le biais de processus automatisés. Le client n'a pas besoin de passer des heures, ou même des jours, à optimiser chaque flux pour améliorer ses conversions.


    Retourner en haut de la page ou télécharger le guide complet sur l'optimisation des flux de données

     


    Ajustements et optimisations des flux

     

    Nous recevons souvent des flux avec des informations manquantes. Il peut s'agir de codes GTIN et de NPF ou encore de marques. Au lieu de faire correspondre ces attributs de flux avec des champs de la boutique qui sont parfois vides, nous pouvons attribuer manuellement les valeurs appropriées par "ajouter une valeur statique".


    Par exemple, si le flux ne comporte pas de marque, nous pouvons définir cet élément en utilisant le titre du produit. Voici à quoi pourrait ressembler la règle si le nom du produit contenait "Tommy Hilfiger" :

     

    define-brand-manually

     

    Ainsi, nous nous assurons que le flux comprend toutes les marques et il nous est ainsi possible de créer des ensembles de produits Facebook basés sur une marque. Cela nous permet également d'afficher la marque dans nos publicités Facebook.
    Une autre possibilité d'optimisation importante - qui n'est pas proposée par la plupart des autres systèmes de gestion de flux - consiste à ajuster librement les titres des produits dans le flux. Cela va de l'ajout de données supplémentaires au remplacement de certains noms par des mots-clés de haute qualité, en passant par le raccourcissement du titre. Cette possibilité présente l'avantage considérable de créer des annonces plus pointues qui parlent vraiment à votre audience et suscitent son engagement.


    Nous avons eu plusieurs clients qui n'ont que le modèle et la marque dans le titre de leur produit. Par exemple, "Robe Tommy Hilfiger". Ici, nous modifions le flux pour que le titre vous en dise un peu plus sur le produit que simplement son nom et le type d'article :


    Avant :

    rename-title

    Pour ce faire, nous combinons la marque avec le type de produit, la couleur et la taille, au lieu d'utiliser le standard fourni par le flux.

     

    Après :

    combine-title

     

    Le titre du produit est passé de "Robe Tommy Hilfiger" à "Robe Tommy Hilfiger Taille 56 Bleue". Ce titre amélioré est particulièrement utile pour les demandes plus spécifiques avec une intention d'achat élevée. Il augmente donc les chances de finaliser une vente.


    Nous pouvons également inclure ou exclure divers éléments du flux afin de générer davantage de conversions avec un meilleur retour sur investissement. Dans les faits, les possibilités de modification des flux sont pratiquement illimitées.

     

    Retourner en haut de la page ou télécharger le guide complet sur l'optimisation des flux de données

     


    Améliorer les tags Instagram Shopping

     

    De plus en plus de boutiques en ligne utilisent Instagram Shopping pour offrir aux utilisateurs un accès direct aux produits à partir d'une publication. Généralement, seuls le prix et le titre sont affichés.


    Nous incluons des attributs et des informations supplémentaires dans le titre, ce qui peut avoir un impact sur le processus d'achat de l'utilisateur. Ainsi, l'utilisateur connaît maintenant la marque, la couleur, le type de produit et sa taille.

     

    instagram-shopping-tags

     

    Dans l'exemple ci-dessus, le client avait inscrit "Étagère panneaux en forme de A", mais avec des modifications simples par le biaise de "combiner le titre", nous pouvons maintenant afficher la couleur et le modèle, de sorte que le titre devienne "Étagère panneaux en forme de A chêne moyen".

     

    Retourner en haut de la page ou télécharger le guide complet sur l'optimisation des flux de données

     


    Conclusion

     

    En tant qu'agence marketing, nous sommes constamment à la recherche de moyens qui permettent d'optimiser et de fournir des résultats exceptionnels à nos clients. Parallèlement, nous cherchons à économiser le temps et l'argent de nos clients. Nous évaluons en permanence les processus et recherchons des méthodes pour optimiser et améliorer notre travail.


    L'un de ces moyens d'y parvenir et de réaliser des économies consiste à utiliser DataFeedWatch. En reproduisant les flux de Google comme référence pour d'autres flux, Facebook par exemple, nous pouvons facilement élargir les canaux utilisés par nos clients. Grâce à cela, nous avons plus de temps pour nous concentrer sur l'optimisation des campagnes elles-mêmes.

     

    Retourner en haut de la page 


    New Call-to-action