Comment créer et optimiser les libellés personnalisés pour les campagnes Google Shopping?

    libelles-personnalises-Google-Shopping

    Chaque année, la publicité en ligne par le biais de Google Shopping et des flux de produits augmente de façon spectaculaire, tant en termes de dépenses que de retour sur investissement. Il est donc essentiel pour les annonceurs de rester attentifs aux dernières évolutions afin de toujours tirer le meilleur de ce réseau extrêmement précieux.

    Il est donc essentiel pour les annonceurs de rester attentifs aux dernières évolutions afin de toujours tirer le meilleur de ce réseau extrêmement précieux.

    Google Shopping a publié de nombreuses nouveautés ces derniers mois. Des flux supplémentaires ont été lancés, les règles en la matière ont fait l'objet d'une mise à jour massive et les nouvelles campagnes Shopping intelligentes et Actions ont été introduites. Toutes ces nouvelles fonctionnalités brillantes ne seraient d'aucune utilité sans une utilisation intelligente des libellés personnalisés.

    Regardons de plus près ce que sont ces libellés personnalisés et comment en tirer le meilleur parti :

    Gobinesan RajaratnamAndreas LangThomas Byskov MadsenBrian AhleThomas Jaskov

     


    Commencez par ici si vous êtes un néophyte sur Google Shopping

    Les flux de produits peuvent se présenter sous différents formats, notamment XML, CSV, TXT, etc.

    Il n'est pas toujours facile de comprendre le fonctionnement des attributs et des champs du flux. Par conséquent, pour les besoins de ce guide, considérons un flux de produits comme une simple feuille de tableur qui présente une liste des produits disponibles dans votre catalogue.

    Les lignes indiquent la liste des produits et les colonnes les attributs des produits, comme l'identifiant (ou ID), le titre, la description, le prix, la disponibilité et ainsi de suite. Supposons que vous placiez l'attribut identifiant dans la première colonne, la A. Vous placerez ensuite le titre dans la colonne B, la description dans la colonne C etc.

    Dans Google Shopping, certaines colonnes (également appelées attributs, champs ou données produit) sont obligatoires, tandis que d'autres sont facultatives. (Cliquez ici pour plus de détails sur les attributs obligatoires et facultatifs)

    Exemple de flux:

    produit_feed_custom_label_exemple_de_feuille_de_calcul-1

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données

    Libellés personnalisés : de quoi s’agit-il ?

    Google Shopping vous permet de créer des groupes de produits par catégorie, type, ID, état, marque et canal.


    Si vous préférez répartir vos produits selon un autre attribut, les libellés personnalisés de Google Shopping vous offrent la possibilité de le faire selon les conditions que vous définissez vous-même.


    Les libellés personnalisés sont constitués de 5 colonnes optionnelles qui peuvent être ajoutées à un flux de produits : custom_label_0, custom_label_1, custom_label_2, etc. Les valeurs indiquées dans les colonnes des libellés personnalisés sont laissées à la discrétion des annonceurs. En fait, il n'y a pas d'exigences ou de règles imposées à ce sujet par Google.


    Les libellés personnalisés donnent davantage de liberté pour les stratégies d'enchères. L'ajout de ces valeurs pour chaque produit vous permet de segmenter les enchères pour vos annonces dans le cadre de vos campagnes Shopping.


    Bien que les autres attributs de flux soient liés à un produit spécifique et doivent toujours être les mêmes que ceux affichés sur le site de l'annonceur, les libellés personnalisés peuvent être tout ce que vous voulez et être modifiées autant de fois que vous le souhaitez.


    En réalité, ces informations n'apparaissent nulle part ailleurs que dans votre compte AdWords.

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


     

    À quoi servent les libellés personnalisés ?


    Imaginons le scénario courant suivant :
    vous êtes le responsable PPC d'une moyenne ou grande entreprise de commerce électronique et vous avez des centaines de milliers de produits dans votre catalogue. Ils sont évidemment trop nombreux pour être gérés manuellement via Excel ou Google Sheet. Par conséquent, vous devez demander à vos développeurs de générer un flux de produits pour vous.


    Malheureusement, les développeurs sont toujours très occupés à faire autre chose et ne peuvent pas passer autant de temps que nécessaire à répondre à vos demandes. Par conséquent, afin de rendre leur tâche aussi simple et rapide que possible, vous pouvez leur demander d'ajouter uniquement les attributs de base obligatoires au flux.


    Ce ne sera alors pour eux qu'un simple petit service à vous rendre.


    Vous devez aussi leur demander d'ajouter 5 colonnes vides supplémentaires, les fameux libellés personnalisés. Grâce à ces colonnes vides et magiques, vous pourrez insérer des champs supplémentaires par vous-même, sans avoir besoin de demander aux développeurs de modifier le flux de leur côté, ce qui prendrait un temps fou et de nombreux allers-retours par e-mail. Vous pouvez ajouter un prix de vente promotionnel, une date de début et de fin de promotion, la catégorie du produit, une description supplémentaire, les frais de port et bien plus encore.


    Par conséquent, nous pouvons considérer que le but principal des libellés personnalisés est de permettre aux spécialistes du marketing d'être aussi indépendants que possible des développeurs. C'est aussi particulièrement utile lorsque le travail de développement est confié à une agence externe.


    Et si vous êtes une agence, les libellés personnalisés vous permettent de travailler sur le flux sans avoir à demander au client d'intervenir, ce qui rend votre tâche plus rapide et plus fluide. Mais allons un peu plus loin et voyons quelles sont les principales fonctions des libellés personnalisés quand il s'agit de campagnes Google Shopping.


    1. Segmentation des produits et optimisation des campagnes Shopping

    L'un des principaux reproches adressés à Google Shopping est le manque de contrôle sur les campagnes. En fait, contrairement à des campagnes classiques sur le réseau de recherche, vous ne pouvez pas enchérir sur des mots-clés.


    En conséquence, vous perdez le contrôle sur la période de diffusion des annonces de produits et, plus important encore, sur leur coût par clic.


    Google diffuse vos annonces de produits en essayant de faire correspondre la requête de recherche au titre et à la description de vos produits se trouvant dans le flux. Mais lorsque vous avez des centaines de milliers de produits, les chances qu'un produit fasse l'objet de recherches non pertinentes sont très élevées. Ceci est également dû au fait que nombre d'entre eux sont susceptibles de partager la même description ou d'avoir des titres similaires. C'est par exemple le cas pour différentes pièces d'une même collection de meubles ou pour différents livres du même auteur. La seule chose que vous souhaitez est alors de prendre le volant et garder un contrôle total sur vos campagnes Shopping.


    Pour y parvenir, la meilleure chose à faire est de créer des groupes de produits dans AdWords. Grâce à ceux-ci, vous serez en mesure de les regrouper et les gérer séparément. Par exemple, si vous êtes spécialisé dans le prêt-à-porter, vous voudrez peut-être définir des enchères plus élevées pour les chemises que pour les chaussures. Ou peut-être souhaitez-vous présenter une paire de chaussures uniquement dans une région spécifique. Ou bien encore que certains pantalons ne soient visibles qu'à partir d'un appareil mobile. Les possibilités sont infinies, mais ce que vous recherchez en définitive, c'est une segmentation de votre flux de produits afin de pouvoir gérer chaque section de façon différente.
    Reste à savoir comment regrouper uniquement les produits désirés.


    Revenons à l'exemple du gestionnaire de campagnes PPC et des développeurs, si vous avez la chance d'être un ami proche du meilleur développeur de l'entreprise, vous pouvez lui demander d'ajouter une colonne product_type à votre flux et trier vos groupes de produits en fonction de cet attribut. Vous pouvez aussi lui demander d'ajouter une colonne optionnelle personnalisée appelée product_segment, dans laquelle il regroupera les produits en fonction de vos besoins spécifiques. Cependant, si le meilleur développeur de l'entreprise ne connaît même pas votre nom, il est fort probable que vous ayez à vous débrouiller seul.


    Et c'est là qu'interviennent les libellés personnalisés. Vous pouvez ajouter des valeurs aux colonnes des libellés personnalisés directement à partir de votre compte Google Merchant Center, sans changer ou modifier le flux actuel. Les valeurs seront visibles dans AdWords immédiatement après leur création et à partir de là, vous pourrez créer des groupes de produits en fonction de vos libellés personnalisés.


    2. Rapports


    Une segmentation efficace des produits vous permet également d'accéder aux rapports des groupes de produits. Une fois que vous aurez créé plusieurs groupes de produits, vous pourrez même visualiser toutes les performances d’un coup d'œil.


    Les rapports sur les produits, bien qu'ils soient disponibles dans AdWords sous l'onglet "produits", ne sont pas une option viable pour les grandes entreprises de commerce électronique avec des flux énormes. A contrario, les rapports par groupes de produits sont beaucoup plus pertinents et faciles à lire.


    3. Effectuer des tests


    Grâce aux rapports par groupes de produits, vous pouvez comparer les performances d'un segment par rapport à celles d'un autre.


    Par exemple, vous voulez peut-être savoir comment les frais de livraison influencent le taux de conversion. Ainsi, vous pouvez créer un groupe de produits regroupant tous les articles expédiés pour une valeur X et un autre pour ceux expédiés pour une valeur Y. Ensuite, vous serez en mesure de comparer les performances. Comment segmenter les produits de cette façon ? Facile, en remplissant une colonne de libellé personnalisé en fonction du prix de livraison des produits.

     

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données

    Comment mettre en place des libellés personnalisés pour Google Shopping

    Voyons comment vous pouvez définir des libellés personnalisés directement dans votre flux.

     

    Créer des libellés personnalisés à l'aide de la valeur statique de DataFeedWatch

    Avec la règle "static value" (valeur statique), vous pouvez extraire un mot de n'importe quel attribut produit et remplir une colonne de libellés personnalisés avec celui-ci. Par exemple ci-dessous, une règle va rechercher tous les produits pour lesquels le mot "chemise" apparaît dans le titre et remplir une colonne de libellés personnalisés avec ce même mot. De cette façon, vous pouvez regrouper toutes les chemises en un seul groupe de produits dans AdWords.

     

    Créez un libellé personnalisé pour une saison ou d'autres attributs pour lesquels vous n'avez pas de champ spécifique :

     

    datafeedwatch-3-0-saison-des-étiquettes-personnalisées

     

    Créez un libellé personnalisé pour la marge en fonction du prix:

    Marge-détiquette-personnalisée-datafeedwatch-3-0

     

    Créez un libellé personnalisé pour les produits les plus vendus. Vous pouvez libeller des produits individuellement en tant que meilleure vente grâce à leur identifiant :

     

    Custom Label for Top Seller and Individual ID in DataFeedWatch 3.0

     

    Si vous avez déjà une liste des meilleures ventes, vous pouvez aussi les télécharger sur DFW et utiliser 'is-in-list'

    étiquette-personnalisée-datafeedwatch-3-0-top-seller

     

    Créez des libellés personnalisés avec la règle

    Grâce à la règle "Rename" (renommer), vous pouvez définir un libellé personnalisé pour une valeur déjà existante soit dans votre flux principal, soit dans votre flux supplémentaire. L'un des usages les plus courants de cette règle consiste à remplir la colonne GTIN avec les identifiants des produits (si les deux sont égales). De cette façon, les développeurs n'ont pas besoin de créer eux-mêmes la colonne GTIN et vous leur épargnerez du travail supplémentaire. Mais c'est lorsqu'elle est couplée à la fonction de flux supplémentaire que la règle "set to" est la plus efficace.

    Créez un libellé personnalisé pour une couleur, une taille, un poids, un âge, un sexe ou tout autre attribut qui se trouve déjà dans un champ de votre flux:

     

    couleur-de-létiquette-personnalisée-datafeedwatch-3-0

     

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


     

    Exemples d'utilisation des libellés personnalisés

    Les libellés personnalisées peuvent être utilisées à de multiples égards. Pour en tirer le meilleur parti, il faut tenir compte des besoins spécifiques de votre entreprise. Voici quelques scénarios où des libellés personnalisés peuvent s'avérer essentiels pour améliorer les performances d'une campagne Shopping et le retour sur investissement des publicités. Prenez ces exemples comme source d'inspiration et faites preuve de créativité pour trouver de nouvelles façons de soutenir votre entreprise.

     

    1. Enchérir plus activement sur les produits vedettes et saisonniers

    Pour les plus grands sites de commerce électronique, il est fort probable que seule une fraction relativement faible du catalogue de produits soit réellement pertinente à un moment donné. Par exemple, pour une librairie, la majeure partie des ventes proviendra des livres les plus en vogue dans un période donnée. Comme votre temps est limité et que vous ne pouvez pas optimiser les milliers de produits que vous avez dans votre flux, il paraît judicieux d'établir une priorité pour ces livres. Vous pourrez alors extraire un rapport sur les produits les plus vendus de la semaine et les mettre dans une feuille de calcul Google Sheets. Ensuite, vous pouvez ajouter une colonne intitulée par exemple "segment" et la remplir avec la valeur "meilleures ventes". Si les identifiants de produits que vous avez entrés dans Google Sheets correspondent à ceux de votre flux principal, vous pouvez télécharger cette feuille en tant que flux supplémentaire dans Merchant Center. À partir de là, vous pouvez utiliser la règle 'set to' pour que l'attribut custom_label_0 de votre flux principal soit égal à l'attribut "segment" de votre flux supplémentaire. Découvrez ci-dessous à quoi pourrait ressembler votre flux supplémentaire :

     exemple-dalimentation-complémentaire  

     

    Vous retrouverez alors les valeurs du libellé personnalisé dans votre compte AdWords. Par la suite, vous pourrez créer un second groupe de produits, l'un contenant tous les articles du custom_label_0 soit "meilleures ventes" et l'autre avec le reste du catalogue.

    étiquettes-personnalisées-groupe-de-produits-subdivision-adwords

    De plus, à l'aide des formules Google Sheets, vous pouvez modifier de façon dynamique les valeurs des libellés personnalisés. Par exemple, dès qu'un produit ne figure plus parmi les meilleures ventes, la valeur peut automatiquement passer de "meilleures ventes" à "non prioritaire". Vous pouvez également fractionner les segments de produit en différentes campagnes, plutôt que sur la seule base de familles de produits. De cette façon, vous pouvez allouer des budgets différents. C'est particulièrement utile lorsque vous utilisez des stratégies d'enchères automatisées comme ROAS cible ou Optimiser les clics, qui ne permettent pas d'enchères manuelles.

     

    2. Être plus compétitif sur les produits les plus chers et les plus rentables

    Vous pouvez utiliser la même stratégie (flux supplémentaires + libellés personnalisés) pour segmenter les produits en fonction de leurs valeurs stratégiques, qu'il s'agisse de la marge ou du prix. Encore une fois, vous pouvez soit enchérir de façon plus agressive sur ces produits, soit les placer dans une campagne distincte avec un budget plus élevé. Vous pouvez également créer plusieurs segments en fonction du prix du produit. Par exemple, vous pouvez regrouper tous les produits dont le prix est inférieur à 5 €, puis entre 5 et 15 €, entre 15 et 30 € et ainsi de suite. Même si vous ne savez pas encore exactement comment enchérir sur ces produits, les segments peuvent quand même être utiles pour évaluer la performance de ces produits dans leur ensemble. Sur cette base, vous serez en mesure de définir des enchères optimales.

     

    3. Être moins compétitif sur les produits avec des attributs manquants ou erronés

    Parfois, il peut arriver que le flux créé par les développeurs ne soit pas précis à 100 %. Certains produits peuvent ne pas avoir de description, une information fortement recommandée mais pas obligatoire. Ou peut-être que d'autres ont seulement une image par défaut car celle nécessaire n'a pas pu être obtenue. Les flux importants regorgent d'inexactitudes comme celles-ci. Bien que vous puissiez utiliser des flux supplémentaires pour résoudre certains de ces problèmes, il y a de fortes chances que vous ne puissiez pas tous les résoudre. Par conséquent, vous voulez exclure les produits dépourvus de certains attributs, ou tout au moins réduire vos enchères, car ils sont fondamentalement mauvais par rapport à ceux de la concurrence. Vous pouvez accéder à l'onglet Diagnostic de votre compte Google Merchant Center et télécharger la liste complète des produits présentant des problèmes d'attributs. Ensuite, vous pouvez les ajouter à un flux supplémentaire et créer une colonne que vous utiliserez pour remplir un attribut de libellé personnalisé dans votre flux principal. Ceci peut être fait par le biais de la règle "set to" mentionnée précédemment. La valeur à utiliser dans ce cas pourrait être par exemple "attribut manquant".

    produits-marqués-centre-marchand  

    Avant de commencer à utiliser des libellés personnalisés, vous devez bien sûr réfléchir à la façon dont vous voulez les organiser. L'utilisation d'un tableau comme celui-ci peut vous aider à définir les objectifs et les valeurs qui correspondent à vos besoins spécifiques.

    En se basant sur les exemples précédents, il pourrait ressembler à ceci:

    Custom Label Objective Values
    0 Blockbusters High turnover, Low turnover
    1 Budget Burners High revenue, Low revenue
    2 Poking New, Clearance, Sale
    3 Profit High margin, Low margin
    4 Season Christmas, Superbowl, Winter

    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données


     

    4 experts Google Shopping partagent leurs libellés personnalisés préférés

     

    Name Surname

    L'un de mes libellés personnalisés préférés pour Google Shopping est <Product name>.

    Cela peut paraître bizarre, mais dans l'interface Google, vous pouvez subdiviser les produits par marque, type, canal, ID d'article, etc - mais vous ne pouvez pas subdiviser par titre ou nom de produit. Voir capture d'écran 1.


    Voici donc une astuce simple pour subdiviser par noms de produits (titres) dans l'interface Google en utilisant des libellés personnalisés et des règles de flux.


    Pour ce faire, vous devez d'abord effectuer une petite modification dans le Merchant Center où vous définissez le libellé personnalisé 0 comme étant égal au titre en utilisant les règles de flux. Voir capture d'écran 2. De cette façon, nous attribuons au libellé personnalisé 0 une valeur provenant du flux existant - dans ce cas, le titre du produit. Après cela, vous pouvez accéder à l'interface Google AdWords et la subdiviser avec le libellé personnalisé 0 - et de cette façon, vous y verrez le nom de vos produits au lieu de l'identifiant article, par exemple.


    Limites : sachez qu'il y a une limite au nombre de libellés personnalisés et que vous ne pouvez pas en avoir plus de 1 000. Cela peut donc parfaitement fonctionner sur des comptes de moins de 1 000 produits.

    Screen Shot 2018-06-25 at 11.46.45

    Produits subdivisés par identifiant et produits subdivisés par titre.

    Screen Shot 2018-06-25 at 11.46.54

    Screen Shot 2018-06-25 at 11.47.02

     Un autre libellé personnalisé que j'affectionne particulièrement est la tranche de prix


    La segmentation ou le regroupement par tranches de prix est classique et constitue un excellent moyen de répartir les produits par fourchette de prix. Ce procédé est également utile lorsqu'il y a de grandes variations entre les prix des produits. En groupant par tranches de prix, vous obtiendrez facilement une vue d'ensemble des produits qui vous offrent le plus de bénéfices pour votre campagne et votre entreprise.


    Par exemple, un produit qui coûte 150 $ pourrait se situer dans la fourchette de prix "50 $ à 150 $".


    Vous pouvez définir plusieurs tranches de prix. Par exemple :

    < 50 $, 50 $ - 150 $, > 150 $


    Vous pouvez créer un libellé personnalisé pour les tranches de prix directement dans le Merchant Center en utilisant les règles de flux ou tout autre outil d'optimisation des flux.


    Habituellement, nous utilisons des règles de flux où nous fixons une condition si le prix est supérieur à XX $ puis nous établissons un libellé personnalisé "ProductPriceOverXX" (prix produit supérieur à XX).

    custom-labels-price-buckets
    Enfin, nous avons un libellé personnalisé pour la compétitivité des prix


    Si certains de vos produits sont offerts à des prix attrayants, pourquoi ne pas en profiter pleinement ? Pour certains clients, nous utilisons le prix du concurrent dans les libellés personnalisés. De cette façon, nous pouvons voir si les produits de nos clients sont moins chers ou plus chers. Avec cette information, nous pouvons faire des offres plus agressives sur les produits dont nous savons qu'ils sont moins chers que ceux de nos concurrents - si nous considérons que les performances seront meilleures. ☺

    Il existe plusieurs outils qui peuvent être utilisés pour obtenir les prix de la concurrence et les afficher dans un libellé personnalisé.

    Gobinesan Rajaratnam - Conversio ApS I LinkedIn 


    Name Surname (1)

    Débutants. La méthode la plus simple pour configurer les libellés personnalisés consiste à se baser sur le prix du produit, sachant que celui est souvent un bon indicateur des revenus

    Lorsque j'utilise le libellé personnalisé pour le prix des produits, j'organise habituellement des groupes de prix bas, moyens et élevés : 0 - 100 $, 100 - 250 $ et plus de 250 $.

    Définissez les priorités de la campagne sur faible, moyenne et élevée et enchérissez dans cet ordre.

     

     


    Experts.
    En plus d'organiser vos produits en fonction du prix, vous pouvez utiliser les libellés personnalisés pour créer la configuration optimale "3 campagnes" : Générique, Marque et Modèle/Produit. Définissez la priorité de la campagne sur haute, moyenne et basse respectivement et les enchères dans l'ordre inverse.


    Ensuite, ajoutez tous les termes du modèle et de la marque comme négatifs au générique et tous les modèles/produits à la campagne marque. Je préfère utiliser un budget partagé pour les trois campagnes, ce qui permet d'enchérir au plus bas pour le générique, un peu plus pour la marque et au maximum pour le modèle/produit.


    L'utilisation du libellé personnalisé est également possible pour les stocks saisonniers et si, par exemple, vous avez plus de 8 produits en stock pour un article donné et que vous voulez les vendre, vous pouvez automatiquement les placer dans une campagne prioritaire.

     

    Andreas Lang - Search Partners I LinkedIn


    Name Surname-1


    Les libellés personnalisées sont d'abord et avant tout une question de différenciation des offres parmi les campagnes Shopping et les groupes de produits.


    L'identification des principales différences dans les performances attendues des produits vous permet d'ajuster vos enchères en conséquence. Voici quelques-uns de mes favoris qui peuvent être créés en utilisant DataFeedWatch.


    1. Prix promo et prix normal : Divisez vos campagnes Shopping en deux parties pour augmenter les enchères sur les articles en promotion, car vous pouvez vous attendre à un taux de conversion plus élevé et vous voudrez peut-être écouler en priorité ces articles.


    2. Tranches de marge brute : Si vous disposez de ces informations, vous pouvez créer des libellés personnalisés avec des intervalles de marge brute en chiffres ou en pourcentage des revenus. Cela signifie que vous pouvez diviser les campagnes Shopping en différentes cibles de coût par action (chiffres) ou de retour sur dépenses publicitaires (pourcentage), en fonction de la rentabilité.


    3. Meilleures ventes (de la saison) : La création d'un libellé pour vos articles les plus vendus, probablement ceux de la saison en cours, est une stratégie très efficace pour miser sur les produits qui sont les plus susceptibles d'être convertis immédiatement.


    Selon le secteur d'activité, il se peut que vous ayez besoin de mettre à jour tout cela assez fréquemment (pour les livres par exemple). Le gestionnaire des campagnes au coût par clic n'est peut-être pas celui qui est le mieux informé à l'avance pour ce qui sera ou non un best-seller. Si vous créez des libellés avec une règle "is in list" (est dans la liste), une autre personne pourra les actualiser en utilisant une feuille de calcul commune.

    Thomas Byskov Madsen - Dept I LinkedIn I Facebook 

     


    11

     L'un de mes libellés préférés est sans aucun doute "On Sale" (en promotion). Nous constatons souvent que nos clients sont plus compétitifs en termes de prix que leurs concurrents, et lorsque nous avons des produits en promotion, nous avons donc tendance à mettre l'accent sur ceux-là. Le prix est également un facteur de classement sur Google Shopping, et il est important de ne pas rater de conversions en raison, par exemple, d'enchères trop basses.

    Parmi mes autres libellés préférés, il y a ceux saisonniers : Black Friday, Noël, Soldes d'hiver, haute saison/basse saison, etc.


    Ainsi, il est beaucoup plus facile d'ajuster les enchères à la hausse et à la baisse en fonction de la saison. Par exemple, nous cherchons à enchérir davantage pour les maillots de bain lorsque nous approchons de l'été qu'au beau milieu de l'hiver. De plus, les probabilités de vente pendant une haute saison sont toujours meilleures si vous enchérissez sur des articles que vous ne vendez peut-être pas beaucoup en temps normal. On peut dire que nous utilisons les libellés personnalisées pour passer d'une saison à une autre de façon beaucoup plus facile et efficace.


    Brian Ahle - Searchmind I LinkedIn


    thomas-jaskov


    Comme l'analyse des données fait partie de notre ADN, nous travaillons constamment avec le plus grand nombre de données possible. Au fil des années, nous avons aidé de nombreux clients, y compris certaines des plus grandes entreprises danoises. Lorsque nous travaillons dans les comptes Adwords de nos clients, nous ne faisons rien qui ne soit pas guidé par les données. Nous dressons une analyse approfondie de l'ensemble des données que nous pouvons trouver, et nous utilisons activement avec celles de nos clients. L'un des éléments avec lesquels nous travaillons est le libellé dans les campagnes Adwords et le libellé personnalisé dans les campagnes Google Shopping.


    Deux des libellés que nous apprécions le plus, et que nous utilisons le plus souvent, sont "Season" (Saison) et "Margin" (Marge). Ces libellés sont incroyablement utiles lorsque nous travaillons avec des stratégies d'enchères. Si vous n'utilisez pas encore de libellé, et que vous souhaitez commencer avec un seul, optez pour Marge. C'est une obligation.


    Pourquoi les libellés Saison et Marge sont-ils si utiles ?


    Ces libellés sont utiles car vous pouvez définir des valeurs telles que "Hiver", "Printemps", "Été" et "Automne" (pour la Saison) ou "Marge Faible" et "Marge Élevée" (pour la Marge) afin de mieux cibler vos clients avec les bons produits au bon moment, et avoir un contrôle sur vos enchères. Si la demande pour un produit ne change pas au cours de l'année, vous n'avez pas besoin de "Saison". Si vous lancez des campagnes AdWords, essayez d'abord de consulter les données de vos rapports. La demande change-t-elle au cours de l'année ? Si la réponse est "oui", utilisez "Saison" pour vos campagnes Google Shopping. Pour comprendre si un produit est "Marge Faible" ou "Marge Élevée", nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients, car ils disposent généralement de ces données. Ces informations nous sont très précieuses pour déterminer la meilleure stratégie d'enchères, afin d'obtenir non seulement le plus grand nombre de conversions possible, mais aussi la meilleure rentabilité possible pour nos clients.

    Thomas Jaskov - Jaskov Consult I LinkedIn 


    Retournez en haut de la page ou Téléchargez Le guide complet pour optimiser les flux de données.

     


     

    Conclusion : pourquoi est-ce si important ?


    Google propose toujours plus de solutions d'enchères automatisées et de campagnes intelligentes basées sur l'apprentissage automatique. Vous vous demandez donc peut-être si toute cette segmentation a encore de l'importance.


    En fait, la réponse est oui, c'est toujours vrai et même plus que jamais. Avec des annonces produits qui obtiennent une part de clics de plus en plus importante sur les pages de résultats de Google, il est primordial pour les annonceurs de faire apparaître leurs produits le plus haut possible afin de battre leurs concurrents et gagner des clics supplémentaires.


    La section des annonces de produits sur Google peut afficher jusqu'à 30 articles sur un ordinateur (moins sur mobile), mais seuls quelques-uns seront visibles sans faire défiler la page. Vous devez donc être parmi les premiers, car il est évident qu'ils sont les plus susceptibles d'être cliqués.


    Lors d'une récente conférence Google sur le commerce tenue à Dublin, il a été indiqué que 45 % des clics des annonces produits concernent le tout premier résultat. Il est essentiel que vos produits soient ce résultat numéro un. Étant donné que vous ne pouvez pas enchérir sur des mots-clés et que vous ne pouvez pas décider quand et où présenter des produits spécifiques, la seule façon de vous assurer efficacement que vous diffusez vos meilleurs produits à la meilleure position possible consiste à segmenter vos groupes de produits et vos libellés personnalisés. Par ailleurs, plusieurs groupes de produits envoient davantage de signaux au système d'apprentissage automatique de Google, tout comme dans le cas des listes d'audience multiples.


    Par conséquent, vous devez segmenter autant que possible, même si vous profitez déjà des stratégies d'enchères automatisées de Google ou des campagnes Shopping intelligentes.



     


    Recommended Further Reading

    The Hidden Feature of Custom Labels - shows how product segmentation can be helpful to find new strategies and test business hypothesis.
    Easy Steps to Set up Custom Labels - is a concise summary  to creating custom labels in Google Shopping. This a great resource if you want to refresh your Custom Labels knowledge every once in a while.  
    Google Shopping Priorities - will show you how to apply the custom labels in your campaign strategy to leverage Google Shopping’s Campaign Priorities. 
    Product Feed Optimisation Essentials from Google Shopping - Custom labels are just one of the many elements of a properly optimised product feed. If you want to learn more about other ways to optimise your Shopping Campaigns go check this article from Sidecar.

     

    New Call-to-action