Les Meilleurs Conseils d’Experts pour Google Shopping

    Les-Meilleurs-Conseils

     

    Google Shopping est une excellente opportunité pour les détaillants voulant augmenter leurs ventes.

    Pour certains, les campagnes Shopping sont leur source #1 de trafic et de revenus.

     

    Mais comment augmenter les chances que vos listings d’annonces de produits apparaissent plus que ceux de vos concurrents ?

    La réponse est simple : VOTRE FLUX DE DONNÉES. Si votre flux de données est correctement optimisé, vous obtiendrez un trafic plus qualifié.

    Votre flux de données constitue la base sur laquelle se construira chacune de vos campagnes PPC réussies.

     

    Alors, sur quoi devez-vous concentrer vos efforts d’optimisation de flux si vous vous lancez vos premières campagnes Google Shopping ?

    À qui faut-il s’adresser pour connaître les meilleurs conseils d’optimisation ?

    C’est simple. Aux meilleurs Experts Google Shopping.

     

     

    Ces experts du marketing PPC gèrent plusieurs comptes e-commerce simultanément dans différents secteurs. Alors que leurs collègues se concentrent généralement sur la gestion d’un seul compte. 

    Pour en savoir plus sur tous les conseils et astuces d’optimisation des flux qui ont fait leurs preuves, nous avons demandé à douze experts de partager leur conseil numéro un pour des utilisateurs débutants et spécialistes de Google Shopping. 



    Kevin Burrell -Ajoutez des données d’entreprise exploitables dans votre flux 

    Google Shopping Expert Kevin Burrell

    Débutants

    Concentrez-vous sur l’optimisation des titres et des descriptions de produits afin qu’elles s’affichent pour un maximum de requêtes. Une veste peut être de pluie, pour femme ou en cuir. La façon dont vous rédigez votre titre et votre description dépend du volume de votre requête.

    Les débutants doivent également se concentrer la définition du budget et des enchères pour leurs produits pour générer des revenus. Vous devez comprendre comment l’allocation de votre budget de campagne et vos segmentations génèrent des ventes. Assurez-vous que vous avez de bonnes raisons de créer plus d’une campagne plutôt que de segmenter une seule campagne.

     

    Spécialistes

    Les spécialistes doivent se concentrer sur les stratégies de budget et d’enchères sur AdWords ou sur leur plateforme de recherche payante préférée. Des campagnes multiples avec des budgets multiples limitent les occasions de remporter des ventes significatives.

    Ajouter des données d’entreprise exploitables dans votre flux vous aidera à dépasser vos objectifs. Inclure la marge, les stocks et les promotions permet aux détaillants de gérer plus efficacement la rentabilité et de créer un avantage concurrentiel pour votre marque.

    Kevin Burrell - iProspect I LinkedIn 


    Andrew Lolk - Soyez impitoyable dans l’allocation de votre budget

    Google Shopping Expert Andrew Lolk

     

    Débutants

    Pour les nouveaux annonceurs, l’allocation du budget est un point essentiel. Souvent, je rencontre des annonceurs qui ne sont pas assez sélectifs dans l’allocation de leurs budgets. Ils affirment qu’il est « trop tôt pour le dire » ou qu’ils « veulent vendre tous leurs produits », mais ces arguments ne tiennent pas devant le principe fondateur des annonces dans le e-commerce : ROI et bénéfices.

    En tant que société de e-commerce, lorsque vous faites de la publicité en ligne, vous devez vous efforcer de maximiser vos profits potentiels avec le budget dont vous disposez. Si vous avez 3 000 $ par mois à dépenser et que vous pouvez tout miser sur le produit qui vous rapporte le plus, vous devez le faire !

     

    Spécialistes

    Une excellente méthode pour améliorer votre gestion des enchères des annonces Shopping est de séparer vos recherches de marques et vos recherches sans marque en deux campagnes différentes.

    Créez simplement deux campagnes :

    1. Campagne de Marque : Priorité Faible
    2. Campagne Sans Marque : Priorité Moyenne. Ajoutez toutes vos marques sous forme de mots-clés à exclure « larges ».

    En divisant vos campagnes en « marque » et « sans marque », vous pourrez établir une enchère plus élevée et plus agressive pour les recherches incluant la marque, tout en créant une enchère moins agressive pour vos termes de recherche sans marque qui ont tendance à moins bien convertir.

    Andrew Lolk - Savvy Revenue I LinkedIn I Twitter


    Aaron Davis - N’arrêtez jamais les tests

    Google Shopping Expert Aaron Davis

    Débutants

    La qualité des flux est la base du succès des campagnes Shopping. Des titres de produits solides, des descriptions détaillées et des attributs spécifiques des produits (ex. couleur, style & type) sont essentiels pour des performances optimales. Google adore les données produit, et elles ont un impact significatif direct sur votre niveau de qualité global.

    Plus vous fournirez de données à Google, meilleures seront les fondations de vos campagnes Shopping.

    Pour les agences de marketing : Certains clients peuvent avoir du mal à générer des données produit. Insistez bien sur votre besoin de disposer de données solides, en expliquant les avantages d’avoir un flux de données produit robuste et les inconvénients que peuvent engendrer des données produit médiocres. Vos clients ne sont peut-être pas conscients de l’impact négatif que cela peut avoir, en le soulignant, ils seront probablement disposés à travailler avec vous pour améliorer leurs flux.

     

    Spécialistes

    Voyez toujours plus loin et n’arrêtez jamais de réaliser des tests. Les campagnes Google Shopping sont une science ; chaque expérience doit s’appuyer sur une hypothèse et faire l’objet d’un test. Identifiez les solutions possibles et les domaines à améliorer dans vos campagnes et testez vos hypothèses. Avec les récentes extensions des capacités de Google Shopping, vos options sont presque infinies. La segmentation en fonction de l’ID du produit, les RSLA ou le ciblage par liste de clients, mais aussi les niveaux de priorité ne sont que la partie visible de l’iceberg.

    Pour les agences de marketing : Utilisez les nombreuses options à votre disposition et créez une stratégie unique pour chaque client. Aucun client n’est identique à un autre, assurez-vous de bien avoir identifié ce qui rend votre client, ses clients et sa stratégie commerciale uniques. Voici quelques-uns des nombreux facteurs qui peuvent être utilisés pour identifier l’hypothèse pour votre prochain test.

    Aaron Davis - Elite SEM I LinkedinTwitter


    Kyle Reeves - Tirez parti des priorités de la campagne

    Google Shopping Expert Kyle Reeves

     

    Débutants

    Il est essentiel que les informations de votre flux soient complètes. Tout commence par le titre et la description du produit, car ce sont les principaux moyens par lesquels Google associe vos produits aux requêtes de recherche, contrairement aux campagnes de recherche qui utilisent des mots-clés ciblés.

    Pour les rédiger, adoptez une approche SEO et si votre plateforme de e-commerce n’est pas adaptée aux flux, trouvez un outil de gestion des flux qui vous permettra d’éditer et d’optimiser ces contenus

     

    Spécialistes

    Au-delà de la segmentation de vos produits en catégories similaires pour créer des groupes d’annonces au sein des campagnes, exploitez les priorités des campagnes et les budgets partagés pour créer un environnement où vous pourrez hiérarchiser les enchères afin de mieux cibler (par ROI) les recherches générales, de marques et de modèles.

    Pour commencer, dupliquez votre campagne deux fois afin d’obtenir 3 campagnes identiques. Nommez-les Général, Marque, Modèle et fixez les priorités de campagne respectivement sur Haute, Moyenne et Basse et les enchères dans l’ordre inverse. Ajoutez ensuite tous les termes du modèle et de marque comme à exclure de la Campagne Générale et tous les modèles de la Campagne de Marque.

    Pour finir, liez les 3 campagnes en utilisant un budget partagé. Cela vous permettra de faire les enchères les plus basses sur les termes génériques, plus hautes pour les termes de marque et les plus élevées pour les termes du modèle.

    Kyle Reeves - Kyle Reeves Consulting I LinkedIn I Twitter


    Gabriel McFarland - Le flux de données est à la base de tout 

    Google Shopping Expert Gabriel McFarland

    Débutants

    Mon meilleur conseil serait de vous assurer que votre flux de données est aussi solide que possible. Si Shopping était une maison, vos flux de données seraient ses fondations. Si vos fondations ne sont pas robustes, votre maison sera instable, mais si elles sont solides, vous pourrez construire durablement et vous reposer sur elles.

     

    Spécialistes

    Avec l’expansion du e-commerce et la croissance des ventes en ligne, il est indispensable de se tenir au courant des dernières fonctionnalités et nouveautés. Vous pourrez ainsi garder une longueur d’avance sur la concurrence et vous serez, vous et vos clients, bien positionnés quoi qu’il arrive.

    Gabriel McFarland - Wpromote I LinkedIn


    Petter Lindström - Enchérissez en fonction de ce qui fonctionne pour vous

    Google Shopping Expert Petter Lindstrom

    Débutants

    Segmentez vos campagnes en groupes de produits pour avoir une vue d’ensemble plus claire des performances, un meilleur contrôle du budget et une optimisation plus facile.

     

    Spécialistes

    Créez des campagnes séparées pour les phrases (ou mots-clés) les plus performantes et affinez-les avec des mots-clés à exclure. Ajoutez des mots-clés généraux à exclure aux meilleures campagnes et les phrases exactes qui convertissent en tant que termes à exclure à vos campagnes générales. Enchérissez sur ce qui fonctionne pour vous.

    Surveillez les performances, répétez fréquemment l’opération et vous serez un annonceur heureux !

    Petter Lindström - Search Integration


    Jim Vaillancourt - Augmentez le trafic sur les termes de recherche de grande valeur

    Google Shopping Expert Jim Vaillancourt

    Débutants

    Promouvoir les produits de grande valeur. Lors des audits de campagne Shopping, je remarque souvent deux opportunités à saisir. La première est que les produits les plus vendus sur le site ne correspondent pas aux produits les plus vendus via les annonces Shopping. Pour de nombreuses raisons, il est normal que des différences existent, mais il doit y avoir un certain degré d’harmonisation entre les deux. De manière générale, les enchères sont trop basses ou la répartition du groupe de produits n’est pas assez granuleuse pour qu’une enchère unique assure la promotion des meilleurs produits. 

    La seconde opportunité constatée est un manque de corrélation entre les enchères et les modifications de prix. Lorsqu’un produit (ou un groupe de produits) subit une baisse de prix, il y a souvent une diminution du CPC. C’est parce que le prix agit comme le Niveau de Qualité, ce qui signifie que les clics coûteront moins cher pour une même position. Si vous n’avez pas un taux d’impression de 100 %, c’est une bonne occasion d’augmenter les enchères, surtout si l’on considère que les tarifs promotionnels vont conduire à un taux de conversion plus élevé. 

     

    Spécialistes

    Augmentez le trafic sur les termes de recherche de grande valeur sur Google Shopping. Ce résultat est possible grâce à une stratégie multi-campagne qui exploite une relation entre les paramètres de priorité et les mots-clés à exclure. Commencez par démultiplier votre campagne Google Shopping (x 3) et attribuez une priorité unique à chaque campagne (haute, moyenne et basse). Modifiez les CPC max pour qu’ils soient les plus élevés dans la campagne à priorité faible, et vice versa. Enfin, vous pourrez ajouter un ensemble différent de mots-clés à exclure pour chaque campagne. Il y a trois catégories de mots-clés à exclure : les termes de recherche haute performance, les termes de recherche moyenne performance et les mauvais termes de recherche que vous ne voulez jamais voir apparaître sur vos annonces shopping. Ajoutez toutes les catégories de mots-clés à exclure à la campagne « priorité haute », ajoutez les termes de recherche haute performance et moins bons à la campagne « priorité moyenne », et ajoutez seulement les plus mauvais termes de recherche à la campagne « priorité basse ».

    Voyons ensemble un exemple afin de comprendre comment fonctionne cette stratégie. Disons que vous gérez les annonces Shopping pour Nikon et que vous avez mis en place cette structure (chaque campagne cible tous les produits). Le terme de recherche [acheter appareil photo nikon] est votre requête la plus performante. Lorsque vous effectuez une recherche, Google examinera d’abord votre campagne Shopping « priorité haute » afin de déterminer si une annonce peut être affichée. [acheter appareil photo Nikon] étant un mot-clé à exclure, Google examinera ensuite votre campagne « priorité moyenne ». Il y trouvera aussi ce terme parmi les mots-clés à exclure, Google s’intéressera donc à la dernière campagne qui n’est pas prioritaire. Le terme n’étant pas négatif dans cette campagne, il utilisera cette enchère – qui est significativement et intentionnellement plus élevée que les autres campagnes.

    Jim Vaillancourt - LionhurstLinkedIn


    John Horn - Optimisez les produits à bas prix en tant que « produits d’appel » 

    Google Shopping Expert John Horn

    Débutants

    Assurez-vous que votre flux de données est automatiquement actualisé chaque jour dans Google Merchant Center. Google veut des données aussi récentes que possible, donc plus vous mettez à jour votre flux de données fréquemment, plus vous faites plaisir aux robots Google.

    Des mises à jour quotidiennes signifient aussi que vous êtes moins susceptible d’avoir des produits désapprouvés parce que les données de votre site Web ne correspondent pas aux données de votre flux. Des données récentes et précises sont synonymes de campagnes plus efficaces.

     

    Spécialistes

    Un pourcentage important des internautes qui cliquent sur les annonces de produits finissent par acheter un produit différent une fois sur le site Web (jusqu’à 66 %, selon les données de cette étude). Profitez-en en optimisant les produits à bas prix en tant que « produits d’appel », sachant que de nombreuses personnes qui cliquent sur ces annonces achèteront probablement d’autres produits plus chers une fois sur votre site.

    Pour ce faire, créez les titres de vos produits à bas prix de manière à ce qu’ils correspondent aux termes de recherche les plus recherchés qui déclenchent vos annonces de produits, puis excluez stratégiquement les produits plus coûteux de vos campagnes.

    John Horn - StubGroup Advertising I Twitter 


    Michael Berman - Ajoutez des mots-clés à exclure

    Google Shopping Expert Michael Berman

    Débutants

    Les débutants oublient souvent ce conseil simple, ajouter des mots-clés à exclure en consultant régulièrement vos rapports de termes de recherche pour Google Shopping. Tout comme pour les campagnes de recherche, vous pouvez économiser beaucoup d’argent et réduire votre CPA en utilisant des mots-clés à exclure dans les campagnes Google Shopping.

    Par exemple, si vous vendez des meubles haut de gamme sur votre site, il peut être judicieux d’ajouter le terme « pas cher » comme mot-clé à exclure au niveau de la campagne si vos données sont concluantes et montrent qu’il n’y a aucune conversion pour les requêtes de recherche contenant l’expression « pas cher ».

     

    Spécialistes

    Google vous permet de soumettre cinq libellés personnalisés par flux de produits et cette fonctionnalité peut produire des résultats significatifs si vous disposez des prérequis techniques. Les libellés personnalisés vous permettent de créer des catégories personnalisées telles que des produits saisonniers, des offres, des best-sellers ou des produits à marges élevées dans votre flux de produits.

    Si vous utilisez des libellés personnalisés pour créer des campagnes séparées pour des produits à marges élevées par exemple, vous pouvez notamment allouer plus de budget à vos produits les plus rentables.

    Michael Berman - Pineberry I LinkedIn I Twitter


    Agnes Gizynska - Groupes d’annonces avec un maximum de 200 produits dans chaque groupe

    Google Shopping Expert Agnes Gizynska

    Débutants

    Divisez vos produits/groupes de produits en groupes d’annonces thématiques avec un maximum de 200 produits dans chacun d’entre eux. Vous pouvez utiliser vos informations de marque, de type de produit ou de libellé personnalisé pour organiser les produits dans chacun de vos nouveaux groupes d’annonces.

    Pour créer un nouveau groupe d’annonces, commencez simplement par « tous les produits » et séparez les produits/groupes de produits que vous voulez cibler. Une fois que vous êtes satisfait de votre sélection, excluez tout le reste au niveau de « tous les produits ».

    Avoir un maximum de 200 produits dans chaque groupe d’annonces vous aidera à gérer plus efficacement les enchères, à contrôler plus étroitement votre budget annonces et à suivre les performances de chaque thématique de produits séparément.

     

    Spécialistes

    Utilisez tous les niveaux de priorité de campagne disponibles dans AdWords et faites des tests avec tous les paramètres pour booster votre stratégie. Les niveaux de priorité permettent aux gestionnaires du PPC d’être plus créatifs dans leurs techniques d’enchères en canalisant différents types de trafic dans des campagnes spécifiques.

    Vous pouvez par exemple utiliser la priorité élevée pour surenchérir sur vos meilleures ventes ou pour présenter des produits spécifiques pour vos requêtes de recherche les plus rentables. Je recommande également de toujours avoir une campagne généraliste « attrape-tout » à faible priorité avec tous les produits et des enchères basses pour s’assurer que vous ne manquez aucun nouveau produit ou catégorie ajoutés au catalogue de produits. 

    Agnes Gizynska - WeInfluence I LinkedIN


    Søren Rohde - Quel est le coût moyen de vos conversions ?

    Google Shopping Expert Soren Rohde

    Débutants

    Quel est le coût moyen de vos conversions ? Si une conversion coûte 10 €, vous devez vous assurer de retirer les produits sur lesquels vous ne gagnez pas cette somme ; donc si vous savez que vous ne gagnez pas 10 € sur un produit inférieur à 100 € pensez à le retirer.

     

    Spécialistes

    C’est un conseil assez simple, mais qui est souvent négligé, car l’on fait référence au « Prix » comme « G: Price » en tant que norme, mais si vous avez des offres spéciales, le prix ne changera pas, s’il s’agit d’un « G:sale_price ». Utilisez cette formule : « Price » « rename » « G:Sale_Price » « if » « G:Sale_Price » « is not blank » « or » « G: Price » « for other products ».

    Søren Rohde – Adplus I LinkedIn I Twitter 


    Claudio Domínguez - RLSA (listes de remarketing pour les annonces du Réseau de Recherche) pour ShoppingGoogle Shopping Expert Claudio Dominguez

    Débutants

    Bénéfices. Lorsque nous disposons de données e-commerce historiques fiables issues d’Analytics, il est judicieux de segmenter les campagnes en groupes de produits qui sont synonymes de bénéfices.

    Vous ne voulez pas enchérir de la même façon sur un produit à 20 $ ou 40 $ si vous savez que vous avez une marge de 25 % dans les deux cas. Cette information proviendra vraisemblablement du commerçant lui-même.    

    Prix/Gamme de prix. Le prix de vente des produits est également un bon point de repère pour placer des enchères, si vous avez un produit qui se vend pour 5,00 $ et que vos enchères sont équivalentes à ce prix, à moins que ce produit ne se vende dès le premier clic (ou en lot), vous devez réduire l’enchère pour qu’elle soit rentable.

    Cet article peut également être utilisé pour exclure des produits, pour les grands magasins qui proposent une grande variété de produits, il est judicieux d’exclure ceux qui se vendent peu cher et qui pourraient très bien fonctionner sur d’autres canaux.

    Ex. Un marchand de voitures miniatures qui vend aussi du scotch sur son site. Même si le scotch fait effectivement partie de son inventaire de produits, il le vend en quantité bien moindre et ce n’est pas son produit principal.

     

    Spécialistes

    RLSA pour Shopping : L’implémentation de cette fonctionnalité dans votre campagne shopping est efficace, car elle ne prend que peu de temps.

    La superposition d’une audience à des groupes de publicités existants est une bonne idée, car elle vous permet de modifier vos enchères en fonction de l’origine de l’audience et de leur valeur pour vous, vous pouvez donc simplement surenchérir pour un utilisateur qui fait partie d’un public plus près du stade de l’achat.

    *Soyez prudent lorsque vous ajoutez les audiences, n’oubliez pas d’utiliser « Bid Only », si vous utilisez « Target and Bid », vous exclurez simplement les nouveaux utilisateurs qui ne verront pas vos annonces et ne ciblerez que les visiteurs précédents. Pensez aux effets sur une campagne existante avec d’excellents taux de conversion et une bonne quantité de trafic.

    Claudio Domínguez - WhiteShark Media I LinkedIn I Twitter


    Bogdan Chertes - Comblez les Manques de Données

    bogdan-chertes

    Débutants

    Même si l’objectif principal d’une annonce shopping est de stimuler les ventes, si vous optimisez votre ROI, vous devez également surveiller votre CTR (taux de clics moyen ou TDC). Si vous améliorez votre CTR, vous finirez par payer moins pour chaque clic.

    Cela dépend en fait de la formule de Google Ad Rank qui compte pour l’évaluation du niveau de qualité. Bien qu’il n’y ait aucune mesure de niveau de qualité pour les produits dans Google Ads, vous pouvez être sûr que cela fait partie de leur algorithme.

     

    Dans les annonces de recherche, l’une des meilleures façons d’améliorer le niveau de qualité est d’augmenter votre CTR. Google considère le CTR comme une mesure de la pertinence, du ciblage et de l’utilité de vos annonces pour les utilisateurs. Mais comment optimiser le CTR sur une annonce Google Shopping ? Commencez par :

    • Vous assurez que votre titre est convaincant et qu’il inclut les termes les plus populaires chez les utilisateurs.
    • Essayez différentes images de produits – une image qui se démarque des autres peut attirer plus de regards et provoquer plus de clics.
    • Assurez-vous que votre produit est vendu à des prix compétitifs.
    • Essayez d’ajouter une promotion Google Merchant – ceci ajoutera une annotation « offre spéciale » qui attirera l’attention sur votre annonce.
    • Ajoutez des flux d’avis sur vos produits – les produits avec beaucoup d’avis génèrent plus de clics.

     

    Spécialistes

    La rareté ou le manque de données est l’un des problèmes récurrents des annonceurs chevronnés. En termes simples, vous n’avez pas suffisamment de données de conversion sur un produit pour être en mesure de prendre des décisions sur les enchères en toute connaissance de cause.

    C’est particulièrement vrai si vous avez des milliers de produits dans vos campagnes. Une méthode pour contourner ce problème est de définir l’action de conversion principale dans Google Ads plus bas dans le funnel d’achat.

    Ainsi, au lieu d’utiliser « Transactions » dans la colonne de conversion, vous pouvez utiliser des événements de micro-conversion comme « initier le paiement » ou « ajouter au panier ».

    Cela vous donnera tout de même un bon indicateur de la qualité du trafic et cela augmentera en même temps le nombre de conversions. Cette tactique doit s’accompagner d’une nouvelle stratégie d’enchères qui sera axée sur un CPA cible pour la nouvelle action de conversion.

    Pour les annonceurs avec un stock important. De temps à autre, intéressez-vous aux « produits dormants ». Ce sont des articles que vous avez dans votre flux et qui sont en stock, mais sur lesquels personne n’a cliqué au cours des 30 derniers jours.

    Vous pouvez augmenter progressivement les enchères sur ces articles jusqu’à ce qu’ils commencent à obtenir au moins quelques clics. Pendant que vous faites cela, assurez-vous de garder un œil sur l’augmentation des coûts – votre budget Google Ads devra soutenir cette augmentation.

    Bogdan Chertes -  Adfix | LinkedIn


    C’est le moment parfait pour commencer à faire des tests et trouver ce qui fonctionne le mieux pour votre secteur. Prenez une longueur d’avance sur vos concurrents !

    Si vous cherchez à améliorer la qualité de votre flux de produits, notre eBook Le Guide Complet de l’Optimisation des Flux de Données vous sera très utile. Téléchargez-le et découvrez comment améliorer la qualité de vos flux et de vos campagnes.

     

    New Call-to-action