Comment ajouter des codes UTM à vos URL de produit

    URL-de-produit

     

    Connaître les performances d’une campagne pour chaque produit vous aidera à améliorer le ROI global de votre campagne. DataFeedWatch-Analytics est votre meilleur choix, parce que vous n’obtiendrez pas seulement le nombre de clics et les revenus pour chaque produit, mais elle vous permet également de supprimer les produits non rentables en un seul clic. Et c’est GRATUIT. 0 $. Gratuit. Si vous souhaitez (également) ajouter vous-même des codes UTM et évaluer les performances du produit dans Google Analytics, voici comment faire sur DataFeedWatch. 
     


    Ajout d’un code de suivi à chaque flux CSE

     

    Si vous ajoutez des codes UTM aux URL de vos produits, pour chaque canal, chaque type de produit et chaque produit, vous pourrez ensuite segmenter les données comme vous le souhaitez dans Analytics.

    Exemple :

    Vous vendez des appareils photo sur différents Canaux Shopping (sur Google Shopping pour cet exemple), dans le cadre de vos campagnes PPC aux USA.

     

    URL de Produit http://camerastore.com/products/Sony_Alpha_A37
    Source Google Shopping (ou tout autre CSE)
    Medium (= Canal) CSE
    Term (= ID) 378
    Contenu = (Type de Produit) Appareils photo
    Nom PPC_US

     

    Vous voulez donc que l’URL de votre produit ressemble à ça :

    http://camerastore.com/products/Sony_Alpha_A37/?utm_source=GoogleShopping&utm_medium=CSE&utm_term=378&utm_content=Cameras&utm_campaign=PPC_US

    Évidemment, elle est différente pour chaque produit. Alors, comment réaliser cette opération pour des milliers de produits en seulement 1 minute ?

     

    datafeedwatch-utm-tracking-code-combine

     

     

    Notre logiciel de gestion des flux shopping vous permet d’ajouter des codes UTM (codes texte et dynamiques) à l’URL de votre produit, ce qui vous permet de segmenter par produit ou par type de produit dans Google Analytics.

    Vous pouvez remplacer « ID » par « Nom », afin de voir les noms de produits dans Analytics plutôt qu’une longue liste d’ID de produits numériques.

     

    Téléchargez notre guide pour doubler vos ventes Google Shopping en une heure

     


    En quoi est-ce différent pour Google Shopping

     

    Il y a 2 façons d’obtenir la même chose pour Google Shopping :

     

    1. Remplacer le marquage automatique


    Le marquage automatique d’AdWords remplace les valeurs UTM que vous pouvez ajouter manuellement. En d’autres termes : l’ajout manuel de ces valeurs UTM est inutile, tant que le marquage automatique est actif. Donc si vous voulez que vos valeurs UTM manuelles soient prioritaires, vous devez indiquer à Google Analytics de remplacer le marquage automatique :

     

    remplacer-le-marquage-automatique-google-analytics

     

    L’inconvénient est que les autres données AdWords ne seront pas visibles dans Google Analytics, mais vous obtenez les données de performance collectées par vos propres tags UTM.

     

    2. Définir une cible produit pour chaque produit

     

    AdWords affiche les données de performance pour chaque cible produit. Fixer un objectif produit pour chaque produit est une autre méthode permettant d’obtenir des données de performances au niveau du produit.

    L’avantage est que vous n’aurez pas à remplacer le marquage automatique. L’inconvénient est peut-être que vous avez un nombre important de cibles produit à gérer, mais si vous placez ces cibles produit dans un nombre limité de groupes d’annonces (exemple : 1 groupe d’annonces par type de produit), vous n’aurez pas de problème de gestion.

     


    New Call-to-action