7 Conseils d’Optimisation des Flux pour vos Campagnes Bing Shopping

    7-Conseils-Optimisation-des-Flux-pour-vos-Campagnes-Bing-Shopping

    Bing n’est peut-être pas aussi sexy que Google, le leader du secteur des moteurs de recherche, mais cela ne veut pas pour autant dire que les détaillants en ligne ne doivent pas s’y intéresser.

    En réalité, sa popularité est en hausse. Aux États-Unis, Bing occupe plus de 30 % du marché alors qu’au Royaume-Uni le moteur de recherche dépasse déjà les 20 % et que la tendance reste positive dans la plupart des pays européens : Allemagne 10,2 %, France 12,4 %, Norvège 12,8 %, Pays-Bas 9,0 %, etc.

    Au vu de ces chiffres prometteurs, qui devraient continuer à croître alors que Bing se prépare à défier Google, il devient de plus en plus évident pour les annonceurs que le Réseau Bing Ads devrait faire partie intégrante de leur marketing mix.

    Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la façon dont vous pouvez maximiser vos données produit pour améliorer vos campagnes Bing Shopping : 7 conseils d’optimisation des flux pour améliorer vos campagnes Bing Shopping.

    réseau-bing-ads

     

     

    Téléchargez votre exemplaire du guide complet de l’optimisation des flux de données.

     

    1. Optimisation du Titre

    Les spécialistes du marketing et de la vente au détail en ligne savent que l’optimisation du titre améliore le positionnement du produit dans les résultats de recherche. Vous pouvez travailler sur l’optimisation directement dans votre flux d’origine, mais ce n’est peut-être pas la solution optimale, car chaque canal a ses propres exigences en termes de structure et de longueur du titre. Notre conseil n’est pas de créer une règle de titre universelle qui s’applique à tous vos produits mais bien de créer une structure pour chaque verticale ou catégorie comme dans le tableau ci-dessous avant de l’appliquer ensuite à cette catégorie avec des règles de flux.

     

    structure-de-titre-de-shopping-bing

     

    2. Ajouter des Libellés Personnalisés

    Ajouter des Libellés Personnalisés vous permet de séparer intelligemment vos produits. Avec les Campagnes Bing, tout comme avec Google, vous avez 5 Libellés Personnalisés que vous pouvez appliquer aux produits. Si vous avez plusieurs gammes de prix, vous pouvez les regrouper dans un seul libellé personnalisé, tout en regroupant vos articles, promotions, articles saisonniers, etc. grâce à tous les autres libellés personnalisés. Un libellé personnalisé semblable à l’exemple ci-dessous, où nous avons regroupé les produits avec une certaine marge, vous permettra d’établir des enchères plus élevées pour les produits à marge élevée et donc d’optimiser le coût de la vente.

     

    bing-shopping-image-étiquettes-personnalisées

     

    3. Ajouter des Catégorie Bing en moins de 30 secs

    Certains canaux ont bien compris qu’au lieu de renforcer leur propre classification, il est préférable de s’appuyer sur les Classifications de Google pour catégoriser les articles. Cela permet également aux détaillants de tester plus facilement de nouveaux canaux de distribution, sans avoir à trop travailler en amont.

    Il est indispensable de catégoriser correctement vos articles afin d’améliorer leur visibilité. Si votre flux est déjà mappé aux catégories de Google, connectez simplement votre champ d’entrée g:google_product_category à l’option flux de sortie product_category.

     

    catégorie-de-campagne-dachat-bing

     

    Cependant, si vous avez déjà mappé toutes vos sous-catégories Google dans votre Flux Google, vous pouvez gagner beaucoup de temps en utilisant la fonctionnalité « Copy From » (copier à partir de) de DataFeedWatch pour tout copier dans votre flux Bing.

     

    catégorie-shopping-bing

     

    4. Ajouter le Type de Produit

    C’est toujours une bonne idée d’inclure vos propres catégories de boutique dans le flux, c’est-à-dire vos types de produits. Mais disons que votre flux d’entrée ne contient aucun champ pour le type de produit. Comment le créer ?

    Eh bien, c’est très simple. Ajoutez le champ facultatif product_type dans votre champ de sortie et créez une règle en ajoutant une valeur statique, puis « extrayez » vos types de produits depuis les autres champs dans votre flux. Dans la plupart des cas, vous trouverez tous les détails dans votre description. Dans l’exemple ci-dessous, vous verrez que nous avons créé un type de produit « Bottes » en spécifiant une règle définie. Faites-le pour tous vos types de produits et ils seront mappés dans le champ de sortie que vous venez de créer.

     

    type-de-produit-shopping-bing

     

    5. Images de Qualité

    Vous devez toujours utiliser vos meilleures images pour que vos publicités soient attractives. Bing impose des exigences strictes quant à la taille des images, qui dépendent toutes du ratio :

     

    Consignes-relatives-à-limage-de-shopping-Bing

     

    Les images avec un fond blanc et une haute résolution fonctionneront mieux et la résolution de l’image téléchargée ne doit jamais être inférieure à 220x220.

    Dans les « Extensions d’Images » Bing, vous pouvez inclure jusqu’à 6 images, très pratique lorsque vous souhaitez proposer vos annonces efficacement. Soyons réalistes, les humains aiment le visuel, donc plus vous proposez d’options, plus vous serez visibles. L’autre avantage des Extensions d’Image est que vous pouvez inclure des URL uniques pour chacune de vos images, ce qui vous permet de personnaliser le ciblage de vos clients potentiels.

     

    6. Inclure le Prix de Vente

    Votre prix étant déjà mappé aux champs obligatoires de Bing, vous pouvez encore optimiser votre flux en incluant votre prix de vente. Créez un champ facultatif pour sale_price (prix de vente) et spécifiez une valeur statique pour créer une règle.

    Nota bene : Aux États-Unis, les taxes ne sont pas comprises dans le prix et au Royaume-Uni, vous devez inclure l’intégralité de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) dans le prix. N’oubliez pas que si vous incluez le prix de vente, vous devrez également inclure sale_price_effective_dat (la date d’entrée en vigueur du prix de vente), la date de début et de fin, dans ce format : (YYYY-MM-DD) Heure de début fuseau horaire/(YYYY-MM-DD) Heure de fin fuseau horaire.

    Vous pouvez créer ces réductions pour certains types de produits ou catégories pour une durée limitée, afin de tester leur efficacité et voir si elles augmentent vos revenus.

     

    7. Fusionner les flux pour la retarification

    Soyons réalistes : les acheteurs aiment les prix bas. Pendant leurs recherches en ligne, ils seront toujours attirés par les produits les moins chers. Il est donc logique que la retarification devienne pour vous un outil essentiel lorsque vous proposez des produits en ligne sur un marché très concurrentiel. Les outils de suivi des prix et de retarification des concurrents sont couramment utilisés par les e-commerçants.

    Avec ce type d’outil, vous pouvez garder un œil sur la concurrence au quotidien, en vérifiant les prix pratiqués. L’information c’est le pouvoir, mais seulement si vous savez l’utiliser correctement. La prochaine étape consiste donc à utiliser activement ces données compétitives dans vos flux. La plupart des retarifications vous permettront d’exporter les informations sur les prix que vous pourrez ensuite utiliser pour améliorer votre flux. Vous pouvez créer un libellé personnalisé en fonction de la compétitivité des produits et de ce que fait la concurrence, les produits passeront d’un libellé à un autre.

    Nous avons déjà parlé des bases des campagnes Bing Shopping, si vous êtes encore débutant, lisez notre précédent article sur le sujet : Bing Shopping : Comment toucher les acheteurs absents de Google.

    En utilisant ces conseils d’optimisation des flux Bing, vous améliorerez le retour sur investissement de votre campagne et, au final, vos profits. Essayez de mettre en œuvre nos conseils et dites-nous ce qui a le mieux fonctionné pour vous.

     

    New Call-to-action